Journaling - Ecrire pour s'alléger l'esprit - journaling
Podcast - Oser créer

4 – Ecrire pour s’alléger l’esprit / Journaling

Nous ne pouvons pas nous arrêter de penser. En fonction de nos pensées, et donc des émotions qu’elles génèrent, nous avons plus ou moins d’énergie dans ce que nous souhaitons accomplir.
 
Elle ont un tel pouvoir que pour notre propre santé mentale, il nous faut les observer avec attention et les comprendre, pour pouvoir les orienter vers notre vision.
 
Dans cet épisode, je te propose l’écriture comme moyen d’explorer ton monde intérieur, afin d’en faire un tremplin, au lieu qu’il soit un obstacle à ton épanouissement et à la réalisation de tes projets.
 
Tout ce qu’il te faut c’est un cahier ou un carnet et de quoi écrire. Je te donne ci-après quelques conseils pour commencer.

Commence par la première chose qui vient à l'esprit

En commençant le journaling on peut parfois ne pas savoir quoi écrire. Faites simple, quand arrives le moment que vous avez choisi pour faire votre routine d’écriture, commencez ! 
 
N’essayez pas de juger la pertinence ou la profondeur de ce que vous écrivez. Vous pouvez très bien écrire “OMG ! Je ne sais vraiment pas par quoi commencer. Je trouve étrange de me retrouver là à écrire je ne sais quoi. Il est 20 heures et la seule idée qui me vient en tête c’est que demain, donc boulot…

Choisis le moment qui te convient

Il n’y a pas de “norme” au sujet de l’heure idéale pour faire son journaling, tout dépendra de tes disponibilité et du moment où tu es le plus disposé à écrire. 
Souvent les gens préconisent le matin. A ce moment l’esprit est frais, pas encore encombré. C’est l’occasion de se donner un coup de booster, de se charger d’ondes positives, de choisir une direction saine pour la journée. 
D’autres personnes comme moi préfèrent le soir pour prendre du recul sur la journée, revenir sur le bon et le moins bon, se coucher sur une note positive. De plus, ce qu’on scelle dans la tête le soir avant de se coucher revient au réveil. 
Vous pouvez bien-sur choisir un autre moment de la journée. Quel que soit le choix que vous aurez fait, vous pourrez toujours écrire à d’autres moments, voir plusieurs fois dans la journée.

La quantité importe peu

Que tu écrives trois phrases ou trois pages, cela n’a pas d’importance. Encore une fois, ce n’est pas un devoir à rendre. Ce qui compte c’est d’exprimer ce qu’on a sur le cœur, de mettre des mots sur nos joies, fiertés, inquiétudes, frustrations, projets, challenges, etc. Plus tu seras régulier, plus tu verras les effets de l’écriture sur toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *